• lire l'article v

Une maison hantée dans le bayou

Les Amériques | 28 Septembre 2018

Ça y est, winter’s coming. Au lieu de passer vos prochaines vacances à vous geler le postérieur en France, aventurez-vous aux portes du bayou, dans la vibrante Nouvelle-Orléans. L’attraction de cette ville est irrésistible. Ici, tout se passe dans la rue, où on pourrait déambuler jour et nuit sans jamais s’ennuyer, à regarder la ville vivre, défiler les gens bigarés, à écouter les accents fous, la poésie des voix qui disent « Toulouse street », la musique qui s’échappe des bars, à s’émerveiller des couleurs qui masquent les difficultés quotidiennes, de l’architecture qui raconte toute l’histoire de la ville. Elle vous accueillera à bras ouverts et vous réchauffera le cœur, l’âme et le corps.

Où dormir ?

Où dormir ?Où dormir ?

Au cœur du Vieux Carré
Idéalement située, la belle maison bâtie en 1816 par un frenchie du coin abrite aujourd’hui le Cornstalk Fence Hotel, son charme désuet et ses splendides chambres façon Autant en emporte le vent. Son petit nom lui vient de la grille figurant des épis de maïs, commandée par l’un des propriétaires de la maison dont la femme se languissait des cornfields de son Iowa natal. Bonus Nouvelle-Orléans : la maison serait même hantée.
--
The Cornstalk Fence Hotel
915 Royal Street
Tél. 001 504 523 1515
A partir de 170€


- Sinon, dormez dans le Airbnb le plus stylé de toute la ville, que vous retrouvez dessinée sur les murs de la chambre. Une petite maison en bois charmante, funky et avec beaucoup de caractère.

Où manger ?

Où manger ?Où manger ?

A la meilleure table de la ville
Dans ce resto au nom rigolo, qui ressemble à une histoire que vous lisiez quand vous étiez petit.e, le mélange des influences de la cuisine traditionnelle de la Nouvelle-Orléans et des origines caribéennes de Nina Compton, l’un des meilleurs chefs des États-Unis, va vous régaler. Commandez les yeux fermés le curry de chèvre, gnocchis de patate douce et noix de cajou ou l’Adobo de filet de porc, crème de plantain et gombo roussi. Le début d’une bien belle histoire.
--
Compère Lapin
535 Tchoupitoulas
Tél. (504) 599-2119
Ouvert tous les jours de 11h30 à 14h30 (10h30-14h samedi et dimanche) et de 17h30 à 22h


- On ne peut pas être à la Nouvelle-Orléans et ne pas manger un Po’ Boy (un sandwich bien nourrissant), ça serait comme refuser de goûter au croissant en France. Sacrilège. Offrez-vous l’un des meilleurs chez Killer PoBoys qui utilisent des produits locaux, du pain banh mi et proposent, en plus du traditionnel à la poitrine de porc, des recettes originales comme les crevettes à la coriandre et au citron ou le poulet confit.

Quoi faire ?

Quoi faire ?Quoi faire ?

Ouvrir grand ses oreilles
Dans la ville historique du jazz, il serait indécent de ne pas en écouter. D’abord, au Preservation Hall, avec des musiciens bicentenaires bien rigolards (ne faites pas votre timide, asseyez-vous juste devant eux, c’est comme ça que ça envoie). Sinon, posez-vous avec une bière au Spotted Cat pour découvrir des groupes pointus et envoûtants. Des pépites que vous ne verrez pas ailleurs.
--
Preservation Hall (résa obligatoire), 726 St Peter
Spotted Cat, 623 Frenchmen St


Ouvrir grand ses yeux
La Nouvelle-Orléans est l’une des rares villes des USA où on peut (et veut) se balader à pied. D’abord, dans les rues du Vieux Carré, puis dans les faubourgs. Enfin, on ne manque pas de faire un tour dans le cimetière de St Louis n°1, créé en 1789, avec ses incroyables tombeaux qui s’élèvent hors de terre, ses histoires de fantômes, sa tombe de Nicolas Cage qui l’attend vide et où vous retrouverez peut-être un de vos ancêtres.

On ramène quoi ?

On ramène quoi ?On ramène quoi ?

Un trésor de la littérature
Dans cette incroyable petite librairie, les livres sont beaux, tous beaux, si bien que vous craquerez nécessairement pour une des jolies éditions des classiques de la littérature anglo-saxonne. Même si vous ne parlez pas un mot d’anglais.
--
Faulkner House Books
624 Pirate’s Alley
Tél. (504) 524-2940


- Et si vous avez oublié votre livre dans l’avion, aventurez-vous chez Arcadian Books & Prints pour dégoter un livre d’occaz’ en français. Un vrai Cajun, qui vous y parle dans un français bien rigolo, puis vous guide dans ce labyrinthe où les livres montent jusqu’au plafond. / 714 Orleans St, du lundi au samedi de 9h30 à 17h30

Une maison hantée dans le bayou

Envoûté par la fièvre de la Nouvelle-Orléans
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v